Amplifions le « syndicalisme utile et positif » dans les entreprises de l'Industrie et de la Construction

 08/11/2017

 cp-ufic_unsa_congresnantes_201.pdf [549 KB]
 

3ème Congrès quadriennal de l'UFIC-UNSA à Nantes : Guillaume TRICHARD réélu Secrétaire Général avec une équipe renouvelée pour amplifier le « syndicalisme utile et positif » dans les entreprises de l'Industrie et de la Construction

3ème Congrès quadriennal de l’UFIC-UNSA à Nantes : Guillaume TRICHARD réélu Secrétaire Général avec une équipe renouvelée pour amplifier le « syndicalisme utile et positif » dans les entreprises de l’Industrie et de la Construction

L’Union Fédérale UNSA de l’Industrie et de la Construction a tenu pendant trois jours, à Nantes, son 3ème congrès quadriennal.

A cette occasion, 150 délégués se sont réunis pour débattre de sujets aussi importants que la réorganisation des instances représentatives du personnel, la place du dialogue social dans une démarche RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) et aussi l’impact du numérique sur la représentation du personnel.

Ils ont fait un bilan des quatre années de développement dans l’industrie et la construction. La Fédération, qui fête ses 10 ans, y a désormais plus de 10.000 adhérents répartis dans 1130 sections dans toute la France. Elle est représentative dans plus de 15 conventions collectives nationales et régionales des deux secteurs, telles que l’industrie du pétrole, l’industrie pharmaceutique, l’industrie du verre mécanique, les officines de pharmacie, les ouvriers des entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés, etc.

Autour de Guillaume TRICHARD, Secrétaire Général reconduit dans ses fonctions pour un nouveau mandat, une équipe féminisée et représentative des deux secteurs a été élue à l’unanimité.

Cette équipe mettra en action la résolution générale intitulée « Amplifions ! » qui a été, elle aussi, approuvée à l’unanimité. Il s’agit d’une feuille de route visant à accélérer, avec méthode, les implantations de l’UNSA dans les secteurs de l’industrie et de la construction, pour contribuer fortement à la représentativité nationale interprofessionnelle de l’UNSA en 2021.

Durant ce congrès, mettant en garde contre les risques de ringardisation et donc de disparition des syndicats en France, Guillaume TRICHARD a rappelé l’attachement de l’UFIC-UNSA au syndicalisme d’entreprise et a défendu la nécessité d’évoluer rapidement vers un syndicalisme résolument moderne, un syndicalisme de services.

Le Secrétaire Général réélu, Guillaume TRICHARD, a conclu le congrès en déclarant :

« Oui, notre raison d’être est le syndicalisme d’entreprise ! Il est dans l’ADN de l’UNSA ! Nous allons donc amplifier nos implantations dans les entreprises, nous allons amplifier le syndicalisme de services, nous allons amplifier le syndicalisme positif, le syndicalisme utile aux salariés ! »