Communiqué de presse

Le laboratoire GlaxoSmithKline abandonne le Centre de Recherches France

L’UNSA appelle tous les salariés à se mobiliser demain mardi

Bagnolet, le 04 juillet 2016 – L’Union Fédérale UNSA Industrie & Construction et sa Fédération UNSA Chimie Pharmacie appellent tous les salariés de GSK à se mobiliser demain afin de faire valoir leurs droits dans le cadre de l’abandon de son Centre de R&D France des Ulis.

Sur des critères ambigus et contestables, GSK annonçait le 24 septembre 2015 sa décision de fermer le Centre de Recherches François Hyafil aux Ulis, créé en 1987. Ensuite, GSK a identifié un repreneur porteur de projet de Recherche & Développement solide et ambitieux pour la cession de son futur ex-Centre de Recherche. Cependant, GSK fait preuve de mépris vis-à-vis des salariés !

Alors que : - GSK France a perçu plus de 500 millions d’euros depuis 2004 grâce au Cialis, médicament découvert aux Ulis ; - GSK France a bénéficié de plus de 12 millions d’euros depuis la création du Crédit Impôt Recherche grâce au Centre de Recherche des Ulis ; - GSK bénéficie actuellement du développement de molécules découvertes aux Ulis, de médicament porteur d’espoir pour les patients et de futurs bénéfices financiers ; - GSK a réalisé en 2015 un bénéfice record de 11 milliards d’euros.

L’UNSA appelle tous les salariés des Ulis à une MOBILISATION GENERALE et invite la presse : MARDI 5 JUILLET 2016 à 7h15 au Siège de GSK situé 100, Route de Versailles 78163 MARLY-LE-ROI.

GSK s’affiche comme une société responsable et humaine : « Do more - Feel better - Live longer » est le slogan du laboratoire.

Les salariés ayant travaillé et réussi la recherche et le développement de GSK veulent la reconnaissance de l’entreprise pour : Do more : Le projet a été repris, les sacrifices des salariés doivent être compensés ! Feel better : Préserver l’image de GSK oui, mais Préserver les emplois surtout ! Live longer : Pérenniser le Centre de Recherche des Ulis

GSK doit apporter toutes les mesures financières pour aider les salariés à franchir ce désengagement en France sans dommages collatéraux.

Contact Liliane GASCHET – 06 73 15 20 51 liliane.gaschet@unsa-industrie.org