Communiqué de presse

Déclaration Commune UNSA, CFE-CGC, CGT, FO au Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique

A l'occasion de la réunion sur la refondation de la filière nucléaire

Bagnolet, le 18 juillet 2016. L’UNSA Industrie publie la déclaration commune des organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, UNSA au Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron.

Au terme de cette déclaration, les représentants des organisations syndicales signataires ont quitté la réunion.

Monsieur le Ministre,

Nos organisations syndicales attendent depuis le mois d’avril une réunion sur l’avenir de la filière nucléaire, à laquelle vous vous étiez engagé alors sous les 15 jours.

Nous nous étonnons du format de cette réunion qui était présentée comme un instant de travail entre les différentes fédérations du secteur et le Ministre.

La filière nucléaire est composée de plusieurs grands acteurs, AREVA, le CEA, EDF…

Or nous constatons que seul EDF est représentée. Ni AREVA, ni le CEA, ni le Ministère de l’Ecologie responsable de la PPE ne sont présents aujourd’hui, ce qui ne nous permet pas de travailler utilement sur le dossier.

Nous ne pouvons pas croire qu’il ne s’agit que d’une réunion de façade pour avaliser des décisions déjà prises que nous ne partageons pas.

Entre autres, nous réfutons par avance tout passage en force notamment sur Hinkley Point.

Nous sommes disposés à participer à une véritable réunion de travail.

Vous comprendrez donc que le contexte ne nous permet pas de participer à cet exercice.